Blog

Pourquoi y a-t-il pénurie de véhicules électriques en France ?

  |   Auto, Véhicule électrique

Pourquoi y a-t-il pénurie de véhicules électriques en France ?

 

Pour commencer cet article, petit rappel de la définition du mot « Pénurie », selon Wikipédia.

 

« Une pénurie désigne une situation où une entité ou une collectivité territoriale ou un groupe de personnes manque d’un ou de plusieurs produits, ressource naturelle ou services. »

 

 

Choisir votre nouvelle voiture électrique, aujourd’hui en France, sera pour vous à la fois simple et compliqué.

 

Simple car moins de 5% des véhicules disponibles sur le marché du neuf sont électriques, ce qui accélérera naturellement votre choix.

Compliqué, car avec si peu de modèles disponibles, vous devrez vous contenter de ce que le marché du neuf vous propose…

 

État des lieux du marché français des véhicules électriques neufs en 2018.

 

Pour 454 modèles neufs sur le marché, seuls 20 sont électriques

 

Pas un jour sans que les médias, la publicité, ne vantent l’arrivée imminente des véhicules électriques dans nos rues. Depuis plusieurs années, les voitures électriques sont les stars des salons automobiles, et font la une de la presse spécialisée.

 

Qu’en est-il de ce déferlement annoncé de voitures silencieuses et plus respectueuses de l’environnement dans nos concessions ? Et bien il se résume en un chiffre : seulement 20 modèles. Difficile de constater le « déferlement » annoncé !

 

20 modèles 100% électriques, c’est ce qu’offre aujourd’hui l’ensemble des constructeurs automobiles sur le marché automobile français en 2018.

 

Oui mais, en parallèle, ce ne sont pas moins de 434 modèles de voitures thermiques, essence, diesel, GPL, GNV et E85 qui sont disponibles pour les clients, toutes gammes confondues.

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

 

Concept-cars à profusion et prototypes virtuels

 

A force de mettre l’eau à la bouche des consommateurs depuis plus de 20 ans pour rouler électrique, les clients ne vont-ils pas finir par boire la tasse ?

 

Certes, il y a 20 ans, les avancées technologiques ne permettaient pas de grandes autonomies. Mais en 2018, il est tout à fait possible de proposer entre 400 et 900 km en une seule charge. La technologie est là, et les clients de plus en plus demandeurs. Encore faudrait-il avoir des modèles réellement disponibles en concession…

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

Respectivement en 2001, 2011, 2016 et 2017, Volkswagen nous charme avec son Budd-e, version électrique revisitée du combi des années 50/60/70, sera-t-il vraiment commercialisé un jour ?

 

Rouler électrique et avoir le choix entre plusieurs gammes ?

 

Les clients sont friands de nouveautés, mais aussi de véhicules qui leurs ressemblent, et qui ressemblent à leur style de vie.

4×4, cabriolet 4 places, monospace, SUV, roadster 2 places, utilitaire, camping-car, citadine, routière, sportive ?

 

En thermique, vous aurez le choix entre des dizaines de modèles pour chacune de ces catégories.

En électrique, il faudra faire avec ce que le marché du neuf vous propose : pas de 4×4 100% électrique, pas de cabriolet, pas de roadster depuis l’arrêt du roadster Tesla. Allez, un modèle vous permettra quand même de rouler cheveux au vent : l’E-Mehari (et son intérieur lavable au Kärcher).

 

Côté monospace ? Il n’existe pas de monospace électrique sur le marché. Seul l’utilitaire Nissan e-nv-200 vous proposera un peu d’espace pour loger 6 passagers et leur conducteur, et transporter du matériel le week-end.

Un utilitaire ? Renault, Peugeot et Nissan vous proposeront chacun un seul modèle (Kangoo ZE, Partner Electric, e-NV200). Cela représente 3 fabricants sur 44.

Un petit crossover ? Choix entre un Kia Soul EV et… un Kia Soul EV.

Une berline ? La Nissan Leaf ou la Hyundai Ioniq.

Une routière ? la Tesla Model S ou son alter-égo plus massif, le Model X, tous deux à des tarifs aux alentours de 100 000 euros.

 

En dehors de ces modèles, vous ne trouverez pas non plus de coupé sportif, ou pire de SUV ! Pourtant, le SUV est la gamme de véhicules qui a le plus de succès en France aujourd’hui ! Pénurie paradoxale, mais pas électrique…

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

 

Quand le modèle électrique existe, mais n’est pas vendu sur le marché français

 

Pourtant, les véhicules existent ! Mais pour d’obscures raisons, certains ne sont pas disponibles dans tous les pays, et notamment en France.

Précisons que la Norvège, les USA, et notamment l’état de Californie, imposent des normes anti-pollution drastiques afin de favoriser la diffusion de modèles électriques. Avec pour conséquence un choix de VE sensiblement plus vaste.

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

 

Fiat avec sa 500e vendue aux USA, et la Chevrolet Bolt/ Opel Ampera-e que l’on attend en vain chez nous.

La Mini-e a été louée à des conducteurs triés sur le volet en 2010, mais jamais commercialisée.

 

 

Quelques constructeurs tirent leur épingle du jeu…

 

Afin de ne pas être « pris de court » si le public venait à réclamer en masse des « véhicules électriques demain pour tous », quelques fabricants se démènent pour répondre à la demande.

 

Le duo Renault-Nissan avec 5 modèles : la Leaf et le e-NV 200 utilitaire et passager coté Nissan, Twizy, Zoé, Kangoo côté Renault. Avec en prime, le Renault Master ZE en projet réel.

 

Mais le record toutes catégories revient à Tesla et Smart, les deux seuls constructeurs au monde qui déclinent 100 % de leur gamme en version électrique : Model S et X pour le premier, ForTwo et ForFour pour le deuxième.

Définitivement tournés vers l’avenir, ces deux constructeurs « branchés » sont d’ailleurs intimement liés dans la conquête électrique : Tesla a participé à la conception de la première Smart ForTwo (2012), et Renault à la deuxième génération (2016).

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VEpénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

 

 

… Et d’autres ne veulent pas entendre parler d’électrique

 

Toyota et Peugeot ne s’en cachent pas : malgré les annonces, ils doutent encore de la viabilité économique des voitures électriques. Certes l’hybride peut représenter une alternative, mais est-ce vraiment la bonne ?

C’est au consommateur d’en juger.

 

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

Toyota n’hésite pas à dénigrer le véhicule électrique au travers de sa campagne publicitaire « l’hybride pour tous » en 2017

 

 

La situation du marché français en 2018

 

En janvier 2018, sur 44 constructeurs qui vendent leurs véhicules (particuliers et dérivés) sur le marché intérieur, seuls 12 proposent au moins un véhicule 100 % électrique dans leur gamme. Cela représente 434 modèles thermiques, et seulement 20 électriques. Soit 5 % des véhicules disponibles pour le consommateur souhaitant passer (ou continuer) à l’électrique.

A titre de comparaison, si Apple ne proposait que 5% d’iPhone dans sa gamme de produits à la pomme, on parlerait bien de pénurie !

 

Avec 20 modèles électriques vendus sur le marché français, peut-on réellement créer un engouement pour rouler en auto électrique ?

Peut-on développer une filière électrique cohérente (réseaux de bornes de recharge, réseau d’entretien, assurances spécialisées, etc… ) ?

pénurie manque choix voitures véhicules électriques auto inspeer assurance VE

 

 

Conclusion

 

Pour les conducteurs de véhicules électriques, il flotte encore en 2018 comme un parfum de « Qui a tué la voiture électrique », ce film-documentaire de 2006 dans lequel est évoquée la GM EV1, une voiture électrique révolutionnaire, sortie en 1996 puis définitivement disparue quelques années plus tard, au motif contesté d’un manque de clients.

 

La question mérite d’être posée : la faible diffusion du véhicule électrique en France est-elle due au manque de consommateurs, ou à la frilosité des constructeurs ?



Paste your AdWords Remarketing code here