Blog

Comment éviter l’anxiété de la panne en véhicule électrique ?

  |   Assurance, Astuces d'Edison, Auto, Batteries, Véhicule électrique

Comment éviter l’anxiété de la panne en véhicule électrique ?

 

L’arrivée d’une nouvelle technologie amène logiquement une forme de bonheur à celui qui l’acquiert. Mais bien souvent, il peut y avoir un revers de la médaille…

 

C’est le cas avec la voiture électrique. Silencieuse, performante, économique, respectueuse de l’environnement, fiable, plaisante à conduire (…). Ses gros avantages ont toutefois créé une nouvelle angoisse : l’anxiété de la panne.

 

Qu’est-ce que l’anxiété de la panne sèche électrique en VE, et surtout comment l’éviter ? Edison d’Inspeer Assurance VE vous donne quelques conseils pour prendre la route en toute sérénité.

 

 

Qu’est-ce que l’anxiété de la panne ?

 

Nommée « range anxiety » chez nos amis anglo-saxons, il s’agit d’une angoisse qui peut amener à un stress important, un mal-être, des maux d’estomac, voire un blocage. Avant de prendre la route pour certain(e)s, pendant le trajet pour d’autres, à la fin de la réserve d’énergie pour les plus téméraires. Et même… avant l’achat !

 

Car les les plus anxieux ne sont pas forcément les conducteurs/trices de voitures électriques. Mais aussi tous ceux qui n’achètent pas de véhicules électriques, au motif de la traditionnelle « faible autonomie » !

 

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

Le mode tortue indique l’arrêt imminent de votre voiture électrique

 

 

Comment éviter ce stress ?

 

Nous allons explorer 5 pistes pour éviter l’anxiété de la panne :

 

1- Faites le plein d’énergie avant de partir

 

Une première astuce simple, mais terriblement efficace contre l’angoisse de la panne sèche : remplir sa batterie à 100 %. En effet, les conducteurs les plus téméraires ont tendance à mettre juste ce qu’il leur faut en électricité pour le trajet qu’ils ont prévu d’effectuer. Même si la démarche est louable, elle peut s’avérer risquée et donc anxiogène si un imprévu venait à se produire !

 

Route barrée, déviation, accident sur la route, embouteillage qui nécessite d’utiliser le chauffage ou la climatisation plus que prévu, coup de fil personnel ou professionnel qui impose de faire un détour... Autant de raisons qui peuvent transformer un trajet régulier en véritable source d’angoisse.

 

Nos amis puristes argumenteront – à raison – qu’une batterie trop chargée peut limiter sa durée de vie. C’est possible ! Mais en effectuant son plein d’électrons en charge lente, voire très lente, cette dégradation sera limitée. Et surtout évitera un stress inutile pour votre organisme.

 

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

 

2- Bien planifier son trajet, et prévoir une marge de sécurité

 

Les nombreuses applications génériques (Google Maps, Waze… ), ou spécialisées (Chargemap, NewMotion… ), permettent déjà au conducteur de VE de bien planifier son trajet en fonction de l’autonomie de sa voiture électrique.

N’hésitez pas à utiliser également votre GPS intégré pour estimer la distance à parcourir. Comparez ensuite la simulation kilométrique avec l’estimateur de votre tableau de bord. Ôtez une vingtaine de pourcents pour être vraiment tranquille. Vous éviterez ainsi l’anxiété de la panne !

 

Exemple :

 

Votre application smartphone et/ou votre GPS estiment votre trajet à 150 kilomètres :

  • Si votre estimateur d’autonomie affiche 200 km, tout ira bien !
  • Votre estimateur d’autonomie affiche 150 km ? C’est risqué, et augmentera votre anxiété…
  • Si ce dernier affiche moins de 150 km, compensez votre stress en prévoyant au moins deux bornes de recharge sur votre route, au cas où l’une des bornes soit occupée, en panne, ou inaccessible.

 

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

 

3- Le CRO et la prise bleue P17 et rallonge

 

Nous l’avions évoqué dans cet article, quelques accessoires dans votre véhicule électrique peuvent vous aider en cas de panne, et à fortiori vous rassurer si votre batterie venait à décliner plus rapidement que prévu.

 

Le CRO (Câble de Recharge Occasionnel 220 volts avec prise domestique), fourni avec tous les véhicules électriques, vous permettra en cas de panne, de pouvoir vous recharger partout grâce à une simple prise domestique. Chez un ami, de la famille, ou même au hasard d’une route ou d’un habitant compréhensible ! Autant de raisons de garder ce CRO dans votre coffre avant de prendre la route.

 

Pour limiter au maximum de le stress de manque de bornes de recharges, vous pourrez le compléter avec une rallonge électrique renforcée (de section supérieure à 3x 1,5 mm avec prise de terre) pour être sûr(e) d’atteindre votre prise.

 

Pour les plus anxieux, un adaptateur « prise de caravane » dit P17 ou « prise bleue », vous permettra de vous connecter dans n’importe quel camping sur votre chemin, ou durant vos vacances en VE. Et ainsi pouvoir éviter la panne sèche électrique.

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

 

4- Le prolongateur d’autonomie

 

Le constructeur BMW a trouvé une solution simple (bien qu’onéreuse !), pour éradiquer l’anxiété de la panne sèche électrique.

Installer un petit moteur thermique à l’arrière de sa i3, couplé à un réservoir d’essence de 9 litres. Ce « range extender » se déclenche lorsque la batterie de traction descend en dessous de 10 % de charge. Et permet de continuer son trajet jusqu’à 90 km/h.

Si l’anxiété de la panne vous préoccupe, et que votre portefeuille vous permet de rajouter cette option à 4500 €, ne vous privez pas !

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

 

5- Souscrire à une bonne assistance électrique

 

Lorsque Renault et Nissan ont lancé leurs premières autos électriques, Fluence, Leaf, Twizy, Kangoo ZE, Zoé, ces constructeurs ont d’ores et déjà fait un pas en faveur de leurs clients, en proposant systématiquement une assistance gratuite en cas de panne d’énergie.

 

Mais les autres propriétaires de voitures électriques (Smart, Kia, Hyundai, BMW, Mercedes, Peugeot, Mitsubishi, Citroën, Tesla… ), ne disposent pas d’une telle assistance.

 

Pour limiter l’anxiété de la panne, souscrire à une bonne assistance adaptée au véhicule électrique est un bon moyen de prendre la route sereinement. En cas de batterie vide, le conducteur n’aura qu’à appeler son assurance qui prendra en charge le véhicule jusqu’au prochain point de recharge, gratuitement, et généralement en moins de 30 minutes.

anxiété panne sèche électrique inspeer assurance voiture véhicule auto électrique

Inspeer Assurance VE propose une assistance complète et anti-stress, spécifique aux voitures électriques

 

 

Et vous, conducteur, conductrice d’auto électrique, que faites-vous pour lutter contre l’angoisse de la panne de batterie ?



Paste your AdWords Remarketing code here