Le dilemme de l’assurance quand on loue une voiture

  |   Assurance, Auto, Franchise   |   No comment

Le dilemme de l’assurance quand on loue une voiture

 

A quelques jours des vacances de la Toussaint, que l’on prenne l’avion, le car ou le bateau pour s’y rendre, la voiture reste le meilleure moyen de vadrouiller une fois sur place. De plus en plus de vacanciers se tournent donc vers la location de voiture auprès d’agence de locations, voire entre particuliers. Une solution qui apporte une plus grande flexibilité.

 

Mais alors, que se passe-t-il en cas d’accident ou de vol du véhicule loué ? Quelles assurances rentrent en compte ? Quelles sont les franchises mises en place?

 

 

Quelle assurance pour ma location de voiture ?

 

Lorsque l’on loue un véhicule, c’est l’assurance de l’entreprise locataire qui prend la relève de votre assurance automobile particulière. Seules les assurances proposées dans le cadre de la location du véhicule couvrent les dommages subis lors de sa location. Votre assurance classique ne rentre donc pas en jeu lors de la location de voiture.

 

Toutefois, comme pour l’ensemble des véhicules en circulation, l’assurance responsabilité civile dite « au tiers » est obligatoire et incluse dans le tarif de location de voiture. De manière concrète, cette responsabilité civile couvre les dommages corporels ou matériels subis par des tiers externes (piétons, autres conducteurs, etc.) mais ne couvre pas les dommages subis par le conducteur ou par le véhicule loué.

 

Parmi les assurances proposées par les agences de location, il convient d’être particulièrement attentif au montant de la franchise en cas de sinistre. A l’instar d’Europcar, de Sixt ou encore de Hertz, les agences de location proposent généralement une couverture de certains dommages ou du vol du véhicule moyennant une franchise plus élevée que sur les contrats pour particuliers.

 

Les franchises

 

Pour rappel, la franchise correspond à la somme qui reste à la charge du locataire en cas de dommage ou de vol du véhicule loué. Le montant de la franchise est fixé dans le contrat de location et peut varier de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers selon la catégorie de voiture (économique, confort, luxe… les véhicules de locations sont généralement catégorisés selon leur côtes). Le montant des franchises affiché par les loueurs constitue donc un critère important de comparaison entre les garanties offertes.

 

Si par exemple le contrat prévoit une franchise dommage de 1000 € et que votre voiture est accidentée de votre fait, vous devrez payer 1000 € au loueur… Pour éviter ce risque, des solutions complémentaires existent sur ces plateformes comme par exemple le rachat partiel ou total de ces franchises.

 

Arbitrer entre le prix de location et le montant de franchise n’est plus nécessaire

 

Mis bout-à-bout, les garanties complémentaires peuvent augmenter le prix de la location de 50% jusqu’à parfois même le doubler.

 

Exemple avec une location de 3 jours chez Europcar : 95€ avec les protections de base mais une franchise de 850€. Avec une couverture globale et un rachat partiel de franchise qui passe à 220€ en cas de sinistre, la location de 3 jours passe à 158,36€. Avec un rachat total de franchise, la location passe cette fois à 180,54€, soit 90% de plus que le prix d’origine de la location.

 

Pour économiser sur le prix, tout en baissant sa franchise, inspeer vous propose de prendre l’assurance la moins chère et de mutualiser votre franchise d’assurance de location sur son site. Inscrivez-vous, c’est gratuit et sans engagement.

No Comments

Post A Comment

Paste your AdWords Remarketing code here